Le mal-être du jeune, la suralimentation, la sous-alimentation, un apaisement « placebo ».
Le mal-être du jeune, la suralimentation, la sous-alimentation, un apaisement « placebo ».

Le mal-être du jeune, la suralimentation, la sous-alimentation, un apaisement « placebo ».

Sous-alimentation

La description scientifique classique de l’inanition est celle de l’état de prisonniers de guerre et de réfugiés gravement sous-alimentés. Des conditions semblables se sont produites en Afrique à la suite de disettes. De grandes famines dues à la sécheresse ont, ces dernières années, exercé leurs ravages dans les populations des pays sahéliens d’Afrique de l’Ouest et de certaines parties de l’Ethiopie. Dans des cas individuels, l’inanition peut tenir à des affections graves du tube digestif, à des maladies comme le cancer, la tuberculose ou la folie, ou encore à la pauvreté ou au chômage. Chez les jeunes enfants, des causes différentes peuvent amener une maladie courante, le marasme nutritionnel.

Suralimentation

C’est actuellement un problème nutritionnel majeur aux Etats-Unis, dans quelques pays d’Europe occidentale et chez tous les peuples prospères. Il est paradoxal, voire immoral, qu’une bonne partie de la population mondiale se préoccupe beaucoup des risques de suralimentation, alors que la moitié de cette même population souffre de sous-alimentation ou d’états carentiels divers.

Notre module

Objectif du module : Acquérir des automatismes de consommation respectueux pour la santé et l’environnement.

Durée du module : 20 h

Objectif pédagogique : Acquérir des automatismes pour mieux s’alimenter

Public : Module adapté pour des classes allant de la 6ème à la terminale.

Durée : Répartition par séquences de 2 à 3H suivant le sujet

1/-. La suralimentation/ La sous-alimentation

  • Faire exprimer les représentations, les pensées, connaissances ou croyances sur la suralimentation/ sous-alimentation
  • Dangers sur les adolescents : Rechercher sur tous les supports, les maladies ou les conséquences liées à la suralimentation.
  • Le rôle des parents : travail réalisé en commun afin de les amener à analyser leurs propres comportements alimentaires.
  • Mission des enseignants : aborder le sujet de l’alimentation par le décryptage des emballages.

2/-. Faire le lien entre sa manière d’acheter, ses besoins, l’impact environnemental et la santé.

  • Décryptage du mécanisme d’achat
  • Prise de conscience du comportement du consommateur et de ses choix.
  • Se nourrir ou manger ? La différence.
  • L’impact environnemental.
Print Friendly, PDF & Email

2 commentaires “Le mal-être du jeune”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *