Violences à l’école et les réseaux sociaux
Violences à l’école et les réseaux sociaux

Violences à l’école et les réseaux sociaux

Notre module

Public : Elèves

Durée : 14 heures

Objectif pédagogique : Intégrer le poids des réseaux sociaux dans la citoyenneté.

Possibilité d’intervention : Dans le cadre de l’enseignement morale et civique.

Apport : un apprentissage de citoyenneté.

Harcèlement, la peur à l’école

Être la cible, la victime de harcèlement, transforme la vie de l’élève en enfer quotidien. Internet, les réseaux sociaux en démultiplient l’impact et les traumatismes. Informer, créer un climat social au sein de la classe sont les moyens de lutter efficacement contre ce phénomène.

Avec les nouvelles technologies, le harcèlement n’a plus de limites. En dehors de l’école, il continue sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, YouTube, sont des caisses de résonance aux effets dévastateurs. Par leur grande audience, leur facilité d’emploi, leur anonymat, ils propagent la haine et laissent le jeune visé démuni contre ce genre d’agression dématérialisée. Insultes, photos peuvent en quelques instants, se répandre sur la Toile et faire une réputation.

Les filles sont davantage exposées à ce genre de danger qui prend souvent un caractère sexuel. Comme avec le «sexting», photos intimes que l’on diffuse sur internet ou sur mobile. «J’ai fait une énorme erreur, j’ai envoyé une photo de moi torse nu à un garçon et il l’a montrée à toute mon école».

Les jeunes sont quelquefois complices de leur malheur et quand la prise de conscience arrive, c’est souvent trop tard, le mal est fait. La popularité escomptée se retourne alors contre son auteur et peut faire l’objet de chantage, de pression. Les cyber-harceleurs ne réalisent pas toujours que les cicatrices virtuelles sont bien réelles et profondes.

Pour contrer ces nouvelles formes de violence à l’école et en dehors, des actions de sensibilisation seront menées. La mise en place de règles de vie et des méthodologies interactives. Charte élaborée avec les élèves, renforcement de leurs compétences sociales, espaces de paroles, sont des solutions pour mieux vivre ensemble à l’école. Un enseignement misant sur la coopération, où les jeunes s’impliquent dans la vie de classe, crée un climat scolaire favorable et lutte efficacement contre tous les types d’agression et de brimades.

Dans le cadre de cette thématique, nous accompagnerons les jeunes à s’impliquer dans la vie de la classe et les accompagnerons dans l’élaboration d’une charte avec eux. Des espaces de paroles seront mis en place en lien avec les médiateurs.

Print Friendly, PDF & Email

2 commentaires “Violences à l’école et les réseaux sociaux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *